English   |     French   

About us

THÈME DU 7ÈME SOMMET AFRICITÉS 

Le 7ème Sommet Africités, la septième édition des gouvernements locaux des jours panafricains, se tiendra à Johannesburg, en Afrique du Sud, du 29 Novembre au 3 Décembre 2015. Son thème central sera: «Façonner l’avenir de l’Afrique avec le peuple: La contribution des autorités locales africaines à l’agenda 2063 de l’Union Africaine. »
 
Création d’une vision pour l’Afrique
 
C’est un moment excitant pour l’Afrique, rempli de possibilités et d’un renouvellement de confiance en soi.
C’est ce qui apparaît à travers l’Agenda 2063 – Vers une Afrique que nous voulons, ce qui incite tout le monde à jouer un rôle actif pour voir la vision suivante se concrétiser:
 
Nous aspirons à ce qu’en 2063 l’Afrique soit un continent prospère, avec les moyens et les ressources pour conduire son propre développement, et où:
 
Les peuples africains ont un niveau de vie, une qualité de la vie, une santé et de un bien-être élevés.
 
Les citoyens du continent sont éduqués par une révolution des compétences soutenue par la science, la technologie et l’innovation pour une société de la connaissance.
 
Les villes et autres établissements sont des centres d’activités culturelles et économiques, avec une infrastructure modernisée, et tout le monde à accès à toutes les nécessités de la vie, notamment des logements, de l’eau, l’assainissement, l’énergie, les transports publics et les TIC.
 
Les économies sont structurellement transformées pour créer de la croissance partagée, des emplois décents et des opportunités économiques pour tous … (Agenda 2063 – L’Afrique que nous voulons).
 
La vision est enracinée de manière importante dans une compréhension réaliste des leçons du passé, du changement de position et de rôle de l’Afrique dans un système international qui évolue rapidement, et dans quelle mesure nous devons aller encore plus loin pour répondre aux besoins de  nos peuples. Cela incite aussi chacun d’entre nous à identifier les opportunités stratégiques à court et à moyen terme pour créer des pistes vers ce futur alternatif assurant  une transformation socio-économique positive de l’Afrique dans les cinquante années à venir.
 
 
En s’inspirant de l’Agenda 2063, le thème du 7ème Sommet Africités est conçu pour créer une compréhension rigoureuse des tendances futures probables avec un débat stratégique sur ce qui doit être fait au niveau local, avec effet immédiat pour répondre à l’urgence de la prestation de services,  de logements , de possibilités économiques, d’une mobilité sure et abordable et plus encore.
 
Le Sommet Africités, maintenant dans sa septième édition, a longtemps été un moment phare pour le rassemblement des autorités locales africaines. Il a l’intention d’être le porte-parole des 15 000 collectivités locales africaines de toutes les régions de l’Afrique.
 
Le Sommet Africités poursuit deux objectifs majeurs:
 
Définir des stratégies partagées appropriées afin d’améliorer les conditions de vie des populations au niveau local.
 
Contribuer à l’intégration, la paix et l’unité de l’Afrique depuis la base.
 
The Africities Summit, now in its seventh edition, has long been a highlight for the gathering of African local authorities. It intends to be the mouthpiece of the 15000 African local governments from all the regions of Africa.

 LE CONTEXTE MONDIAL

Le 7ème Sommet Africités s’inscrit dans un contexte international qui a des répercussions sur le développement de l’Afrique. Après les bouleversements économiques et financiers de 2008 et les contradictions qui en ont découlé, le nouveau contexte est marqué par des incertitudes majeures. Plusieurs questions doivent être prises en considération:
 

  1. La crise mondiale s’approfondit et les déséquilibres structurels demeurent. Une des premières préoccupations  pour l’avenir concerne la place de l’Afrique dans la mondialisation contemporaine et  sa crise.
  2. Le contexte est également caractérisé par une réorganisation géopolitique, économique, sociale et culturelle des différentes régions du monde en lien avec leurs développements spécifiques. Une deuxième interrogation concerne les spécificités de l’évolution de l’Afrique parmi les  régions majeures du monde.
  3. Les dernières décennies ont marqué une tendance à l’extension de la dynamique mondiale de la démocratisation. Une troisième interrogation concerne les formes que prendra la démocratisation à travers l’Afrique.
  4. L’approche par les territoires, soulignée dans le 7ème Sommet Africités, permet de reconsidérer et redéfinir la dynamique de l’unité et de l’intégration africaine. Avec la décentralisation et la création de niveaux régionaux, la gouvernance publique devient plus complexe. Nous pouvons identifier au moins quatre niveaux de gouvernance en Afrique: local, national, régional et sous-continentales. Une quatrième interrogation concerne la structuration des différents niveaux de gouvernance à travers le continent africain, à travers les cinq sous-régions du continent africain, les États africains, et l’échelle des collectivités locales et régionales.
  5. L’approche par les territoires contribue également à relier les personnes, les activités, les écosystèmes et les institutions. La mondialisation dominante tente de répandre un modèle de développement uniforme qui n’est pas durable ni du point de vue des écosystèmes, ni du point de vue de l’équité. Une cinquième interrogation concerne la possibilité pour l’Afrique de fournir des modes de développement et des transformations des sociétés africaines qui soient plus durables et plus justes.

L’ARCHITECTURE DU 7ÈME SOMMET AFRICITES

Le 7ème Sommet Africités propose d’aborder toutes ces questions sur la base de la construction de la Vision 2063 de l’Afrique dont le débat est proposé par la Commission de l’Union africaine.
 
Du 29 Novembre au 3 Décembre 2015, le 7ème Sommet Africités sera l’hôte, à Johannesburg, de plus de 5000 participants. Il représentera tous les acteurs de la vie locale africaine ainsi que leurs partenaires d’autres régions du monde:
 
les ministres en charge des collectivités locales; les ministres en charge du logement et du développement urbain et les ministres de la fonction publique; les autorités locales et les élus locaux; les fonctionnaires des administrations locales et centrales; les organisations de la société civile, les associations et les syndicats; les opérateurs économiques des secteurs publics et privés ainsi que de l’économie sociale, les chefs traditionnels; les chercheurs et les universitaires; les agences de coopération internationale.
 
Le Salon Africités  accueillera entre 400 et 500 exposants.
 
 

Le 7ème Sommet Africités est organisé en trois segments:

Permettront aux différents réseaux de collectivités et  réseaux souhaitant travailler avec les autorités locales africaines de présenter leurs propositions et de contribuer aux réflexions locales africaines. Les sessions ouvertes seront organisées en trois blocs:
 

  1. Le bloc de coalitions locales africaines: qui portera sur la relation entre celles-ci;
  2. Le bloc de programmes de CGLU-A: qui fera le point sur le travail accompli par l’organisation pour mettre en œuvre sa stratégie de perspectives à long terme, aussi connu comme la gouvernance, de la défense et le développement décentralisé en Afrique. (GDDDA)
  3. Le bloc des partenaires souhaitant coopérer avec les autorités locales africaines aux propositions des autorités locales et des différents acteurs locaux africains. des programmes, des méthodes et des outils en réponse aux principales préoccupations des collectivités locales africaines.

Le Sommet permettra d’approfondir le thème « façonner l’avenir de l’Afrique avec le peuple ». La contribution des autorités locales africaines à l’agenda 2063 de l’Union africaine sera soutenu par un développement des politiques et des stratégies gouvernementales locales pour répondre aux besoins de la population dans des situations concrètes.

Les réunions politiques des maires, des autorités locales, des ministres, suivies par un dialogue politique entre les maires et les autorités locales, les ministres, les institutions africaines et les partenaires de développement.