English   |     French   

Partenaires au développement, Maires et Ministres : « tous partenaires » pour l’essor des collectivités territoriales


Les lampions viennent de s’éteindre sur la 7ème édition d’Africités, ce jeudi 03 décembre 2015. Au Sandton Convention Center, à Johannesburg. Avant la cérémonie officielle de clôture, les délégués et participants ont eu droit à un dialogue politique entre les Ministres, les Maires et les Partenaires au développement.

Des différentes communications, un constat : l’accord des trois parties sur la transformation de l’Afrique. Objectif : arriver à bout des inégalités, en vue du développement du continent.

« Nous souhaitons être acteurs » du développement de l’Afrique, clament les maires. Lesquels réclament « plus d’accent sur le territoire » au niveau de chaque pays. Les élus locaux veulent « restaurer la confiance et le dialogue avec les populations ».

Les maires s’engagent à plus de « crédibilité », à travers une « gestion vertueuse et rigoureuse » de leurs territoires. Accéder aux financements préoccupe lesdites autorités. Les gouvernements locaux plaident pour leur « capacitation », non sans exiger des autorités nationales une « cohérence entre l’Etat et les collectivités territoriales ».

Les ministres présents à Africités 2015 disent également se préoccuper de la mise place d’« Etats et gouvernements locaux efficaces ». Ils n’occultent pas le rôle prépondérant des collectivités territoriales. Ils prennent l’engagement de les accompagner dans la mise en œuvre de réformes. Lesquelles nécessiteront des suivis, pour leur efficacité.

Les partenaires au développement prônent une « croissance inclusive » du continent. Ils suggèrent la mobilisation de « ressources adéquates » en faveur des gouvernements locaux. Dorénavant, ils vont « travailler directement » avec les collectivités territoriales, promettent-ils.

 
Undefined